« Le retour de la France dans l'OTAN: quelle stratégie pour les Européens? Avec Grégoire Mallard | Main | James Bond 002. L'État ne meurt jamais. Éléonore Lépinard »

11/05/2009

James Bond 001. Politique et fiction mythique. Éléonore Lépinard

Qui n’aime pas James Bond ? Qui ne connaît pas au moins une de ses phrases mythiques : « shaken, not stirred », « Bond, my name is James Bond »…. ? Malgré ses défauts – le machisme n’étant pas un des moindre, surtout pour les premiers films – ou ses exagérations, technologiques par exemple avec les gadgets invraisemblables de l’ère Pierce Brosnan, ou encore ses incursions pas toujours réussies du côté de la science fiction, les aventures bondiennes restent un mythe selon Françoise Hache-Bissette, Fabien Boully et Vincent Chenille (James Bond : figure mythique, Autrement, 2008,) c’est-à-dire un signifiant de notre modernité capable de s’adapter, de se transformer mais qui donne un sens à notre expérience du monde. 

La sortie en DVD du dernier opus de la saga James Bond, Quantum of Solace, est l’occasion de revenir sur ce que cette série de films mythiques peut nous apprendre sur les représentations populaires des relations internationales depuis les années cinquante. Bien que souvent accessoire à l’intrigue, le politique sert de toile de fond à toutes les aventures de Bond. Les films de l’agent 007 sont un miroir culturel, mettant en scène la façon dont les enjeux internationaux ont pu être perçus à différentes époques. On passe ainsi de la bonne vieille guerre froide dans Bons Baisers de Russie (1963) à la sécurité énergétique dans L’Homme au pistolet d’or (1974); du trafic international de la drogue dans Vivre et laisser mourir (1973) à l’altermondialisme dans Quantum of Solace (2008) ; de la menace nucléaire dans Opération Tonnerre (1965) aux empires médiatiques dans Demain ne meurt jamais (1997). Développant un discours politique qui leur est propre, les films de Bond proposent aussi une perspective singulière sur ces enjeux. Malgré les variations évidentes liées à l’époque, aux scénaristes ou aux réalisateurs, certains grands thèmes apparaissent de façon régulière, et donnent sens aux grands enjeux internationaux. Une série de 7 textes rédigés par des professeurs du Département de science politique de l’UdeM propose de les explorer.

Éléonore Lépinard + Frédéric Mérand

Comments

The comments to this entry are closed.